EXPO COLLECTIVE – SOUVENIRS DE CONFINEMENT

2020-07-01-Exposition-Collective-Confinement-Autour-de-l-Image-Photo-Dessins-Raphael-Lam

Galerie Autour de l’Image – 44 rue Sala 69002 Lyon

Du 1er au 18 juillet 2020

Exposition de 96 dessins et performance de Raphaël LAM


Présentation des oeuvres réalisées pendant le confinement entre le 17 mars et le 10 mai 2020 compris.

Liste des 9 artistes participants :

Ghazaleh Bahiraie | Laura Ben Haïba | Rémi de Chiara | Olivier Devignaud | Thiago Facina | Raphaël Lam | Mathieu Le Breton | Jérôme Moreau | Dorothée Richard


Thématique de l’exposition

La période avant confinement

Trois semaines avant le 17 mars la fête bat son plein chez moi. Des artistes et le galeriste Thierry Bounan font partie de mes invités. Thierry qui connaît mon travail sur les livres anciens, m’en offre un datant de 1806. Je suis très touché par ce geste comme une invitation à travailler sur une nouvelle série de dessins brodés. Puis la mesure de confinement en France tombe afin de lutter contre la pandémie de Covid-19. Chacun s’organise pour faire face à la situation. Je vais à mon atelier d’artiste pour ramener de quoi travailler chez moi. Une série de dessins à finir de coudre, mes pinceaux, encres, bobines et aiguilles. Et quelques livres sur lesquels oeuvrer. Le mardi 17 mars à 12h je suis fin prêt à tenir un siège, armé de pinceaux et d’aiguilles, en plus des masques, gants, savons et gel hydroalcoolique.

Le travail pendant le confinement

Au début du confinement, j’ai eu le temps de finir de coudre une série de 67 dessins, que j’avais commencée le 30 novembre 2019. Je les présenterai au Salon du dessin Lyon Art Paper 2020, si les conditions sanitaires le permettent. Puis je tombe sur ce fameux livre que je venais de recevoir. Je me dit que ce serait une belle surprise pour mon galeriste, de lui apporter, à la sortie de confinement, les dessins réalisés sur les pages du livre qu’il venait de m’offrir. C’est aussi l’occasion idéale de fabriquer mon propre brou de noix avec les noix que m’avait récolté ma mère, dans sa campagne. C’est parti. Je conçois, peins, couds, date, signe, prends en photo, recadre, nomme, classe et emballe pour être prêt à livrer le livre transformé.

La période de déconfinement

Le lundi 11 mai, premier jour de déconfinement, je cours à la galerie Autour de l’Image pour montrer et déposer mes 96 dessins. Je ne suis pas le seul, partout dans le monde des artistes ont mis à profit ce temps imposé ou offert. Ils ont témoigné à leur manière en créant à partir de ce qu’ils avaient sous la main, les magasins de matériel d’art étant fermés ou étant trop éloignés de leur atelier. Leur travail a aussi pu les aider à tenir bon, face à l’angoisse de la maladie, la peur de l’inconnu, l’incertitude de l’avenir. Plusieurs artistes de la galerie Autour de l’Image ont ainsi créé. Ils ont su trouver une nouvelle source d’inspiration, une forme de thérapie personnelle. Puis le galeriste Thierry Bounan a eu l’idée de présenter ces travaux originaux lors de cette exposition collective improvisée en juillet 2020, intitulée “Bons souvenirs de confinement”.


Présentation des dessins et de la performance

Dessins inspirés du Yi King

Pendant le confinement, j’ai donc réalisé 96 dessins (30 x 35 cm) sur les doubles pages du livre ancien que mon galeriste m’avait offert. J’ai utilisé le livre en entier. L’idée de m’inspirer des trigrammes et des 64 hexagrammes chinois m’est venue spontanément et m’a paru être de circonstance. En effet, ces symboles vieux de trois mille ans font parti du Yi King qui est le fondement de la philosophie chinoise. On l’appelle aussi “le livre des changements” et il est encore utilisé de nos jours par les connaisseurs comme outil de prise de décision avec sagesse pour tous les grands événements de la vie.

Dessins inspirés des trigrammes et hexagrammes chinois

Je n’ai pas représenté les hexagrammes tels qu’on les connaît, c’est-à-dire composés de deux trigrammes dessinés l’un au-dessus de l’autre. J’ai fait le choix de les peindre l’un SUR l’autre et en croisant les bandes, reprenant ainsi mon motif géométrique favori de bandes croisées.

Aller au-delà des dessins

Le concept de cette série de dessin ne s’arrête pas là. Il va au-delà de la simple présentation dans un cadre accroché au mur. Les personnes qui achètent une oeuvre parlent souvent de coup de coeur ou de dialogue entre elles et les oeuvres. Le dessin que vous aurez choisi dans cette collection est là pour vous parler de vous. Tout comme on le fait avec cette méthode ancestrale d’oracle.

Protocole pour choisir un dessin

1- Pensez à une situation qui vous préoccupe et pour laquelle vous souhaitez trouver une issue. Cela peut être personnel, professionnel, sentimental, familial, amical, matériel … Vous pouvez garder secrète cette partie.

2- Choisissez un dessin suivant votre propre méthode, en piochant au hasard ou en sélectionnant celui qui vous plaît le plus.

3- Relevez le numéro en bas le plus à gauche, par exemple 35.

4- faites une recherche sur Internet en tapant “hexagramme 35” dans le moteur de recherche.

5- Puis lisez sur plusieurs sites Internet la signification de ce symbole. Vous pouvez aussi garder secrète cette partie.

Performance lors de l’exposition

Pour la première fois, le samedi 4 juillet 2020 après-midi à la galerie Autour de l’Image lors de l’exposition collective, j’ai fait ma première performance. J’ai appliqué le protocole du choix d’un dessin auprès de six personnes dont deux autres artistes, trois visiteurs et moi. Chaque personne après avoir choisi un dessin en pensant à une question est allé chercher et lire la signification de l’hexagramme. Comme il s’agit d’une sagesse, les réponses ne vont pas forcément dans le sens que l’on souhaite. Certains résultats invitent à la réflexion.

Dessin de Monsieur M.

L’histoire qui suit est véridique et puissante. Monsieur M. visite l’expo. Passant devant l’accrochage de mes dessins, je lui présente mes dessins et lui parle du protocole de la performance. Il accepte, pense à sa situation professionnelle et choisit un dessin en en prenant un au hasard dans la pile. L’hexagramme 35, très favorable qui représente le soleil, le progrès, l’avancement, l’expansion, le rayonnement, la création, le succès. Quelle fût sa surprise de lire cela, lui qui se disait cartésien. Puis il m’explique avec enthousiasme. Il a une entreprise d’installation de panneaux solaires alors même que cet hexagramme porte en lui le symbole du soleil. Ensuite son entreprise étant en pleine expansion, il se demande comment faire pour accompagner au mieux son développement. Ni une ni deux, Monsieur M. achète ce dessin. Cinq minutes après le galeriste vient nous montrer le numéro du bordereau de la facture, le 35.

Venez vous aussi participer à la performance

Si vous souhaitez participer à la performance telle que je l’ai décrite ci-dessus, je vous invite à prendre rendez-vous avec moi à la galerie par le biais du formulaire de contact.


Site Internet de la galerie Autour de l’Image

Après avoir lu mon article présentant ma première exposition personnelle en galerie, vous pouvez aussi lire mon profil d’artiste sur le site Internet de la galerie Autour de l’Image, réalisé par le galeriste. Et aussi y lire son texte présentant l’exposition Bons souvenirs de confinement.

2020-07-01-Exposition-Collective-Confinement-Autour-de-l-Image-Photo-Avec-Raphael-Lam

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.